dmuand le coup de sifflet final a retenti sur la pelouse de Lézignan, samedi après-midi lors de la finale d’Élite 2, le succès synonyme d’accession n’a pas manqué d’être d’abord une montée… de larmes. La joie des treizistes villefranchois a transpiré par d’intenses accolades. A l’image de celle entre trois Loups qui, malgré leur carrure imposante, ressemblent à trois petits garçons submergés par une vague de bonheur. Cette victoire 37-14 venant récompenser une saison sans-faute, couronnée par le billet ouvrant les portes, non pas du paradis, mais du plus haut niveau national. Auquel Villefranche n’avait pas goûté depuis 2007 !