dmLescure 14-44 Villefranche - Mi-temps : 0-24
Lescure : 3 essais Brighton (55e), Boullier (63e), Boutonnier (79e) ; 1 transformation Andral (79e).

Villefranche : 7 essais Ugaia (6e, 52e), Pallarès (18e), Nikolic (27e), Roux (35e), Higgins (42e), Boscolo (75e) ; 1 pénalité Durand (50e) ; 7 transformations Durand (6e, 18e, 27e, 35e, 42e, 52e), Carivenc (75e).

Equipe de Villefranche : Afflick, Gruppi, Durand, Ugaia, Nunige, Carivenc, Pallarès, Yeche, Vigroux, Sournac, Higgins, Roux, Lafon. Puis : Nikolic, Boscolo, Gohon, Al Ghannoufi.

Si, au cours des dernières saisons, les Minotaures avaient pu rivaliser avec Villefranche, force a été rapidement de constater que l’affaire serait beaucoup plus compliquée, hier. Avant même de pénétrer sur le terrain, l’avantage penchait nettement en faveur des hommes de David Collado, invaincus à ce jour. Le déroulement du match allait vite le confirmer. Sans que pour autant les locaux se mettent trop à la faute, le rouleau compresseur aveyronnais se mettait en route.
Avec, à l’avant, des joueurs comme Roux et Nikolic, constants et tranchants tout au long du match, avec un Ugaïa au centre, faisant valoir sa pointe de vitesse et sa capacité à faire des passes après contact, l’après-midi des locaux s’avérait inconfortable.

Un écart rapide
Quatre essais et 24 points d’avance à la fin du premier acte sanctionnaient une incontestable maîtrise collective des Loups : Ugaïa en puissance (6e), Pallarès sur une reprise d’un coup de pied de recentrage de son ailier (18e), Nikolic s’ouvrant une brèche en puissance (27e) et Roux (35e) avaient eu successivement raison de la défense locale.

Dès la reprise, Higgins passait la cinquième (0-30). Pour souffler un peu, Durand transformait une pénalité et Ugaïa (52e) renversait le dernier défenseur à pleine vitesse pour un 0-38 qui commençait à peser lourd dans la valise lescurienne. Première des maigres consolations locales, Brighton a inscrit le plus bel essai de l’après-midi, trois minutes plus tard. Alors que quelques crêpes étaient distribuées, chandeleur oblige, l’arbitre distribuait, lui, les avertissements. Boullier (63e) et Boutonnier (79e) permettaient aux Tarnais de réduire un peu l’écart au tableau d’affichage, qui venait justement d’être augmenté de six unités grâce à un essai de Boscolo.
Score final : 44 à 14 pour des Villefranchois très au-dessus du lot cette année et qui continuent de faire la course en tête en Élite 2.

à Lescure, Michel Fréjabise