ladepecheC’est assez rare pour être signalé. Dimanche, alors que l’équipe de rugby à XIII de Villefranche devait jouer sa 6e journée de championnat contre Lescure sur la pelouse d’Henri-Lagarde, ce sont finalement les quinzistes de la commune qui ont eu la priorité du terrain, repoussant ainsi le match des Loups au week-end prochain. Une décision qui peut paraître étrange à prime abord, puisque les treizistes évoluent au deuxième échelon national, quand leurs homologues du XV jouent, eux, en Régionale 3… Soit le plus bas niveau français.
Alors comment se fait-il que le stade leur ait été laissé ? À en croire Nicolas Alquier, le club de XIII qu’il préside a accepté de faire cette concession pour une histoire de souplesse de planning : « En début de saison, les deux clubs présentent leur calendrier à la mairie. Cette année, c’est un peu particulier, parce qu’on a trois dates qui se chevauchent… On s’est rencontré la semaine dernière à la mairie avec le XV, pour voir comment faire pour ce week-end. En sachant que le calendrier nous permettait de jouer dimanche prochain, on a très vite laissé notre place. Il n’y avait aucune raison de créer des problématiques, là où il n’y en avait pas. On a donc fait la demande à notre fédération et à Lescure pour pouvoir décaler, et ils ont accepté. »
Pas de polémique, donc, entre les deux entités rugbystiques villefranchoises.

m. f.

https://content2.milibris.com/access/html5-reader/75189b2e-61fd-496f-a27a-d167dd144e7c/resources/ce36a093-6fe5-4b2f-9b3e-54a62b924b81.jpg