ladepecheCe dimanche 12 décembre, Villefranche XIII Aveyron recevait pour le compte de la neuvième journée du Championnat de France Elite 2 Lescure-Arthès. Comme toutes les saisons, cette rencontre entre deux formations habituées aux joutes d’Elite 2 avaient un enjeu important : une belle option dans la course aux qualifications pour les phases finales.

Au terme d’une rencontre, très tendue et très disputée, les Villefranchois se sont inclinés sur le score étroit de 12 à 18. Pour cette rencontre, le groupe aligné était composé de : Méraville, Cammisar, Ugaia, Ginestet, Fortet, Vigroux, Taurin, Yèche, Nunigé, Al Ghanouffi, Tupuloa, Roux, Lafon, Cerezo, Sournac, Rodriguez, Amans.

De coûteuses pénalités

Conscients de l’enjeu, les locaux sont très bien entrés dans le match. La domination est Rouergate, les attaques se succèdent, mais chaque fois soit la défense tarnaise est présente soit les Aveyronnais commettent une erreur au moment de conclure. Il faudra attendre près de 20 minutes pour voir les Villefranchois faire enfin fructifier leur capital point sur pénalité. Le butin est maigre pour de nombreux efforts déployés. Les visiteurs vont attendre leur heure et sur une de leurs premières incursions, ils iront en dame. Villefranche s’énerve et prend un carton jaune. Sur l’action suivante, Lescure profite de son avantage numérique pour aggraver le score. À la pause, les Loups sont menés par 2 à 8. Au retour des vestiaires, la dynamique et l’efficacité sont locales, pour revenir à 8 à 8. Relancés par cet essai, les Rouergats vont retomber dans leurs travers : nouvelle pénalité face aux poteaux, Lescure repasse devant (8-10). Pourtant, les Loups repartent et marquent en coin pour un 12-10 de cours répit. Nouvelle fébrilité, nouveau carton jaune local et nouvel essai encaissé. Menés par 12 à 16, les Villefranchois concèdent encore une pénalité et voient Lescure l’emporter par 12 à 18 dans une rencontre où la maîtrise a joué un rôle primordial.

A. D.