ladepecheEn lever de rideau du match Elite 2 Villefranche XIII Aveyron-Toulon XIII Métropole, les seniors Fédérale du club recevaient Villefranche d’Albi. Pour les locaux, cette rencontre sonnait la reprise du championnat avec un effectif remanié. En effet, la saison dernière, les U 19 avaient intégré cet effectif, pour la saison 2020-2021, ils participeront au championnat U 19 Nationaux.

L’équipe alignée était composée de Marvyn Renaud, Enzo Razoux, Paul Portal, Cyril Castes, Gaëtan Arribas, Loyc Amans (cap), Cyril Acquié, Mourad Aguida, Valentin Sanson, 10- Flavien Marian, Maxime Reygasse, David Lacombe, Gaël Montginoul, Alex Pegourié, Joris Pereira, Ayoub Elmsiah, Clément Pereira.
Rythme soutenu Dès le coup d’envoi, les Tarnais imposent un rythme soutenu, les locaux commettent des fautes. Villefranche d’Albi marque dès la 5e minute. Les locaux réagissent et le jeu s’équilibre. Plusieurs fois, les Rouergats sont tout près de la ligne mais une maladresse ou de la précipitation annulent tous les efforts. Il faut attendre la 35e minute pour voir Clément Pereira aller à l’essai. Toujours à l’attaque, les locaux vont « prendre » un contre sur toute la longueur du terrain doublé d’un essai sur la corne. A la pause, les Tarnais, plus réalistes, mènent par 4 à 16.

La reprise voit à nouveau les Aveyronnais dominer. Mais les visiteurs, bien emmenés par certaines individualités, portent le score à 4 à 22. Les locaux courent après le score et reviennent par Flavien Marian (55 ème à 10 à 22. Bien que jouant sans remplacements possibles en raison des blessés, les Rouergats tiennent la dragée haute aux banlieusards albigeois qui marquent encore une fois sur exploit personnel. Les coéquipiers de Loyc Amans ne désarment pas, Ils campent dans les 20 mètres adversaires, Paul Portal trouve l’ouverture (70e) pour revenir à 16 à 28. La domination aveyronnaise est nette mais le réalisme est tarnais avec un nouvel essai sur la corne.
Finalement, les locaux s’inclinent par 16 à 34.

Alain Dintilhac

Les seniors Fédérale s’inclinent à Henri Lagarde

Les seniors Fédérale s’inclinent à Henri Lagarde