ladepeche

Face à Toulouse-Jules-Julien, les Villefranchois savaient que leurs adversaires étaient maîtres à faire basculer une rencontre dans les ultimes minutes : malgré cela, ils n’ont pu éviter que ce scénario se produise en leur défaveur : battus par 30 à 34, les Loups pouvaient être forts déçus au coup de sifflet final. Dès la 5e minute, les Loups vont ouvrir le score et lancer la course-poursuite avec leurs adversaires.
Pas moins de 13 essais seront marqués : 7 pour le TJJ et 5 pour les locaux. Que ce soit en première mi-temps ou en deuxième, les visiteurs ont été très réalistes dans les ultimes minutes de jeu. En première mi-temps, ils ont réussi un essai, par ailleurs fort heureux, juste sur la corne. En deuxième période, en marquant par deux fois dans les cinq dernières minutes, ils ont anéanti les espoirs locaux.

Dans cette rencontre, les Loups ont proposé un jeu offensif. Ils n’ont pas hésité à relancer plusieurs fois de leur camp en jouant parfois avec le feu. Face à des Toulousains fort opportunistes, la sécurité eut prévalu. En se mettant trop souvent à la faute, les locaux ont permis à leurs adversaires de se replacer dans le match. Ainsi, les deux premiers essais ont été concédés sur une perte de ballon et sur un renvoi direct. Repassés devant au score, ils ont concédé deux pénalités qui ont ramené le TJJ dans leur camp pour un essai en coin.

Beaucoup de regrets au coup de sifflet final, même si le point du bonus défensif était acquis. Ce dimanche, la victoire était possible : mais le leader, bien qu’ayant vacillé, a su l’emporter.

Dimanche 30 mars, déplacement à Montpellier pour un match couperet quant à la qualification.

La Dépêche du Midi

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2014/03/18/201403181762-full.jpg

La détermination de Romans n'a pas suffi./Photo DDM