Gratuit ! Les infos du club par sms

Qui est en ligne ?

Nous avons 228 invités et aucun membre en ligne

Anniversaires

dans 2 jours
dans 5 jours
dans 8 jours
dans 9 jours

Liens directs

Dragons Catalans
Le site du club de Superleague
FFR XIII
Le site de la fédération
Forum Rugby XIII
Rugby XIII - Le forum le plus populaire !
Toulouse XIII
Le club français en Championship

Articles La Dépêche

Fil d'actualité introuvable

Suivez nous sur...

Meilleurs marqueurs Championnat Elite II

ladepecheXIII. Villefranche Elite 2.

À l'issue de la trêve, le coentraîneur El Kalouki fait le point sur le parcours de son équipe dans le championnat Elite 2.

Après votre accession en Elite 2, quel est le bilan juste à la trêve ?
C'est un bilan positif, nous arrivons de DN1 et donc il était nécessaire de s'adapter à la compétition. En Elite 2, le jeu va beaucoup plus vite, les erreurs se paient cash. Une situation de jeu que beaucoup de nos joueursn'avaient pas connue.

Quelle est votre analyse sur cette première partie du championnat ?
Nous avons pris un bon départ puis nous avons eu une baisse plus psychologique que physique. Cette baisse morale a coïncidé avec une succession de blessures. Ainsi, nous sommes passés à côté du match contre Albi. À Baho, les circonstances n'ont pas été favorables, même si cela n'excuse pas tout.

 

Sur les deux derniers matchs, l’équipe semble s'être reprise ?
Effectivement, nous sommes en progression sur ces deux dernières rencontres. Nous prenons 3 points sur les 4 prenables.

Alors, satisfait ?
Oui a 70 %, mais nous pouvons faire mieux.

Quels sont les objectifs pour la deuxième partie du championnat ?
Nous devons franchir un palier, nous devons être plus rugby et jouer en gérant plus nos matchs. Nous avons perdu des points par manque d'expérience, nous avons parfois oublié de jouer pour le score. Notre objectif est de terminer 6es pour être qualifiés. Pour cela, il faudra hausser notre niveau de jeu et de gestion de match.
Côté entraînement, avec Graig West, nous avons décidés de ne pas faire de break. Les entraînements continuent durant la période des fêtes. Nous avons remis au goût du jour les statistiques individuelles pour amener chaque joueur à progresser. Jusqu'à maintenant, la priorité était à une vision collective ; dorénavant, nous individualisons notre marche de progression.

Votre conclusion ?
Je reste confiant, nous pouvons nous qualifier même si la bataille sera rude car nous sommes au moins huit équipes avec très peu de points.

Recueilli par Alain Dintilhac