ladepecheRugby à XIII

Ah ! cette victoire face à Cavaillon résonne encore aux oreilles des spectateurs présents à Laurière en ce dimanche de Pâques : une victoire tellement importante, une victoire acquise avec tant de volonté, d'ardeur et d'abnégation. En un mot, c'est la victoire d'un groupe allant du staff aux joueurs présents sur le terrain en passant par ceux restés sur la touche. Et pour s'en convaincre, il suffisait de voir au coup de sifflet final l'osmose qui régnait entre tous les artisans de ce succès.

Un match course-poursuite. Durant toute la partie, les joueurs de Villefranche XIII Aveyron et de Cavaillon se sont livrés à une course-poursuite sans pitié, de quoi faire monter la fréquence cardiaque de tous !

Les Villefranchois solidaires au possible. Pendant l'ensemble du temps de la rencontre, les joueurs villefranchois ont fait bloc face à l'équipe de Cavaillon au physique impressionnant. Sans jamais rien lâcher, les Loups ont su faire front et ne rien céder, même lorsque les Vauclusiens évoluaient à l'extrême limite des règles. La victoire a été obtenue à ce prix.

Un match intense. Il suffisait d'observer le banc des deux équipes pour se rendre compte de l'engagement physique. Côté Cavaillon ainsi que côté Villefranche, les blessés réduisaient considérablement les possibilités de changements pour les deux staffs techniques. Une situation qui faisait peser un poids de plus sur l'issue de la partie.

Encore deux matchs pour la qualification. Si les trois points glanés ce dimanche face à Cavaillon valent leur pesant d'or, les Villefranchois ne sont pas pour autant « sortis de l'auberge ». Leurs deux prochaines réceptions, les 14 et 22 avril, de Lyon et de Tonneins seront également déterminantes pour la qualification. Deux matchs à la maison où il faudra engranger les points de la victoire.

Des Villefranchois solidaires qui ont été au bout de leurs forces./Photo DDM