ladepecheVillefranche – Entraigues 10-32 - Mi-temps : 4-12. - Arbitre : M. Nicaud.
Villefranche : 2 essais Fortet (14e), Brugel (72e), 1 transformation Méravilles (72e).
Entraigues : 6 essais Bessac (32e, 50e, 64e), Samai (35e), Maleterre (43e), Preel (47e), 4 transformations Bessac (32e, 35e, 43e, 50e).

Cette rencontre disputée hier après-midi sur le pré d’Henri-Lagarde était un match de reprise de plus d’un mois d’inactivité en termes de compétition pour les Aveyronnais. Ce Villefranche – Entraigues, qui aurait dû initialement se jouer une semaine plus tôt sans l’apparition de cas de covid dans les rangs vauclusiens, signait également le retour de David Collado sur le banc des Loups, l’entraîneur qui avait, avant le début de la pandémie, brillamment amené le groupe aux portes des phases finales coupe et championnat avec un classement adéquat. Mais ce dimanche, ce fut une tout autre histoire. Même si les 25 premières minutes du match étaient à mettre au crédit des Rouergats tant en attaque qu’en défense. Et c’est d’ailleurs Lucas Fortet qui scorera en premier.

Mais les visiteurs ont ensuite pris la main sur le match, pour ne plus le lâcher. Aidés en cela par une défense villefranchoise très approximative et des ballons tombés ou perdus. Cela durera jusqu’à la 65e minute. Dans ce laps de temps, les Provençaux ont scoré à six reprises et ont eu la mainmise sur le match. Au cours des dix dernières minutes les bleu et rouge se sont ressaisi en marquant par Shann Brugel. Mais il est trop tard. Et il y a du travail avant une nouvelle réception, cette fois d’Ille, dès ce dimanche.

a.b.