ladepecheLes Loups sont de retour dans leur antre. Villefranche-de-Rouergue dispute son premier match de la saison à domicile, aujourd’hui à 15 heures, avec la réception de Gratentour. Promue en Elite 2, cette équipe de la proche banlieue toulousaine est la réserve du Toulouse Olympique, qui évolue en Elite 1.

La formation haut-garonnaise, dont un co-entraîneur est Simon Dorell qui fut ouvreur à Villefranche XIII, est constituée d’un groupe déjà en action au cours des saisons précédentes. Bien entendu, il se trouve renforcé par d’anciens toulousains et pourra, tout au long de la saison, accueillir d’autres joueurs de l’équipe première en quête de temps de jeu.

Côté Villefranchois, l’ambition sera d’oublier la défaite concédée à Ille-sur-Têt (40-16) lors de la première journée. Cette rencontre a laissé une autre conséquence néfaste : la blessure de Martin Gohon, absent aujourd’hui. Si elle ne met pas en péril la saison qui s’ouvre, elle donne un peu plus d’importance au résultat de ce premier match à Henri-Lagarde. Mieux vaut en effet ne pas rater le début de saison et prendre l’habitude de regarder vers le bas du classement, même si la montée en Elite 1 n’est pas l’objectif principal de cette saison. Mark Faumuina, qui s’apprête à vivre sa première sur le banc villefranchois à domicile, et Christian Lautrette, les entraîneurs, doivent conforter le groupe qui est en partie celui des saisons précédentes, notamment de l’exercice 2018-2019, interrompue alors que la formation aveyronnaise pouvait viser le titre. Mais l’enjeu est bien différent aujourd’hui, puisqu’il s’agira pour les Loups d’ouvrir leur compteur.

La composition de Villefranche : Yèche (cap), Bouscayrol, Sournac, Ginestet, Soloa Toomata, Roux, Tupuola, Rodriguez, Brugel, Ugaia, Taurin, Méraville, Prizzon, Amans, Nunige, Al Ghannoufi.

a.b.

Les Loups espèrent rebondir après leur défaite initiale.

Les Loups espèrent rebondir après leur défaite initiale.