ladepecheAprès leur défaite à Villegailhenc Aragon la semaine dernière, les Villefranchois avaient à cœur de réussir leur entrée en championnat Elite 2 au stade Henri-Lagarde. La réception de Toulon devait en être l’occasion. Après une rencontre qui a été très disputée, les joueurs du duo Collado-Lautrette ont emporté la mise par 50 à 28.

Face à des Varois très compétitifs, les Villefranchois ont mis plus d’une mi-temps à prendre la mesure de leurs hôtes.

« Tuer le match »

Durant les trois quarts du match, les spectateurs ont assisté à un chassé-croisé entre les deux formations. Contrairement aux saisons précédentes, Toulon s’est présenté avec un groupe beaucoup plus expérimenté, entraîné par Patrick Limongi, habitué à mener des équipes de haut niveau. Avec le renfort de joueurs tels Anas Naji, Lucas Emblard ou autre David De Macédo, associés aux jeunes joueurs locaux, la formation varoise est montée d’un cran dans la hiérarchie treiziste. Il faudra attendre les vingt dernières minutes pour voir enfin les Aveyronnais imposés leur jeu et dominer de la tête aux épaules leurs adversaires.
Pourtant, prenant le match par le bon bout, les Rouergats campent dans le camp toulonnais. Après l’essai de Gohon (6e), trois occasions nettes d’essais seront infructueuses durant ce premier quart d’heure, l’occasion de « tuer le match ». Ce manque de réalisme permet aux visiteurs de redresser la tête et de proposer un rugby de mouvement qui fera mouche. Durant 60 minutes, aucune formation ne creuse l’écart au score.

Six essais en vingt minutes

Finalement, le travail de sape des locaux va payer sur les 20 dernières minutes ; Toulon encaisse 6 essais dans ce laps de temps.
Côté tribune on n’attendait que cela. Les supporteurs qui avaient répondu en nombre étaient impatients de vibrer et l’ont démontré. Cette victoire récompense tous les efforts de tous, joueurs, staff, bénévoles et dirigeants.
Deux rencontres n’ont pu se dérouler à cause du Covid-19 alors que Lescure, Entraigues se sont imposés.
Prochain match, déplacement à Lescure Arthès.

Alain Dintilhac

Belle victoire des Loups face à Toulon

Belle victoire des Loups face à Toulon