ladepecheCe dimanche, c’était jour de Coupe avec la réception de Carpentras pour le compte des demi-finales de la Coupe de France Elite 2. Finaliste malheureux en 2018, Villefranche XIII Aveyron avait bien la ferme intention d’obtenir son billet pour la finale. Mais pour cela, Carpentras se dressait sur la route. En s’imposant par 36 à 12, les joueurs du duo David Collado-Christian Lautrette ont fait l’essentiel.

Jeu rapide

Avec un début de rencontre hésitant, les Villefranchois ont eu quelques difficultés à prendre la mesure des Provençaux. D’emblée, de nombreuses fautes ont été commises, rendant le ballon à l’adversaire. Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu, pour voir enfin les locaux imposer un jeu rapide, mais trop éphémère. La seconde période, sera de la même veine. Les offensives locales feront mouche sans pour autant décrocher Carpentras définitivement. En ralentissant le jeu, en ralentissant les tenus jusqu’à la limite autorisée, les Provençaux ont posé des problèmes aux locaux sans pour autant les mettre vraiment en danger. Toujours très accrocheurs, toujours à la limite, les Provençaux ont cherché à ralentir le rythme du match avec succès par moments et ont tout de même paru un peu émoussés. Du côté de Villefranche, 6 essais seront marqués par Gleeson, Fortet, Brugel (2), Jimenez, Taurin. Carpentras en marquera deux (Délic, Andreuccetti). Les Villefranhcois étaient privés de Roux, Sénézergues, Calic et Lafon, une occasion pour Flavien Marian de retrouver le groupe Elite et à Yassine Al Ghannoufi de connaître son baptême du feu en Elite. Bien entourés par ses coéquipiers, Yassine a fourni une belle prestation, prestation qui ne peut qu’en appeler d’autres pour la plus grande satisfaction de tous les éducateurs du club.

Dans l’autre demi-finale, Villegailhenc Aragon s’est imposé face à Entraigues par 22 à 14. Villefranche XIII Aveyron retrouvera le VARL en finale, remake de la finale 2018 perdue sur le score de 17 à 20.

Baptême du feu en Elite pour Yassine et qualif à l’appui !