ladepecheUn match de haut de tableau pour le compte de la 9e journée de championnat. Ce dimanche, Les Loups reçoivent Villegailhenc Aragon Un match de haut de tableau pour le compte de la 9e journée de championnat. Ce dimanche, Villefranche XIII Aveyron recevra Villegailhenc Aragon pour le compte de la 9e journée du championnat Elite 2. Cette rencontre clôturera un bloc de trois matchs face à des formations qui luttent pour le haut du tableau.

Après leurs victoires face à Ille-sur-Têt par 50 à 12 et face à Carpentras par 30 à 12, les locaux espèrent bien rester dans cette dynamique. Mais pour atteindre cette passe de trois, il faudra venir à bout de Villegailhenc Aragon. Depuis plusieurs saisons, les Audois font partie des meilleures équipes d’Elite 2, depuis plusieurs saisons, ils sont toujours dans les formations à la lutte pour le titre. Et cette saison encore, il faudra compter sur eux. Forts de leur contingent de joueurs du Pacifique qui ont connu le plus haut niveau, les banlieusards carcassonnais sont très difficiles à battre. Si leur début de saison a été plus timide que d’habitude en raison d’un effectif réduit dû aux suspensions et aux blessures, ils retrouvent actuellement tout leur allant. Leur dernière rencontre s’est soldée par une belle victoire sur le score de 64 à 8. Actuellement, le VARL est en 5e position avec 15 points pour 7 matchs joués. Villefranche XIII Aveyron est à la première place avec 20 points pour 8 matchs. La différence entre Aveyronnais et Audois est infime, une victoire des premiers creuserait un peu l’écart, une victoire des seconds resserrerait encore plus les deux formations.
Pour les équipes, l’enjeu est important et on ne peut que s’attendre à une rencontre disputée. Si pour les locaux, on ne peut douter de leur engagement et solidarité, certaines faiblesses sont toujours d’actualité. Les Villefranchois commettent encore des fautes lourdes de conséquence. Plusieurs fois alors qu’ils étaient en pôle position, ils ont relancé les Vauclusiens par leurs erreurs. Face au VARL, cela risque de coûter cher.

Pour l’école de rugby, entraînement jusqu’au U 13 ; les U 15 se déplacent à Villeneuve-sur-Lot, les U 17 à Saint-Gaudens.

Alain Dintilhac

Les Loups devront bien s’échauffer./Photo DDM