ladepecheLes Loups, qui avaient commencé la saison par trois victoires, ont perdu leur deuxième match consécutif, hier, à Baho. Baho - Villefranche 20-14 - Mi-temps : 10-8. Arbitre : M. Crespo.
Baho : 4 essais Bey (33e), Llantia (38e), Batlle (45e), Maury (64e), 2 transformations Batlle (33e, 64e).
Villefranche : 2 essais Calic (24e), Renaud (77e), 1 transformation (24e), 2 pénalités (30e, 56e) Rodriguez.

Deux de chute pour Villefranche. Une semaine après avoir rendu les armes sur leur pelouse face à Entraigues (29-18), les Loups se sont de nouveau inclinés, hier, sur la pelouse de Baho. Ce revers intervient au terme d'un match longtemps indécis et assez pauvre en jeu, au contraire de la finale de 2017 opposant ces deux équipes, remportée par Villefranche (13-10).

Mais cette fois, les Aveyronnais ont dû s'avouer vaincu. Ils n'ont pourtant rien lâché au cours des 80 minutes, si ce n'est peut-être le Bahotenc Marty, auteur de l'essai du break, qui a définitivement décidé du cours de la partie (20-10, 64e).
Avant cela, le match a longtemps eu des airs de long huis clos anxiogène, durant lequel les Catalans, en quête de confiance après un début de saison mitigé, ont retenu leur souffle.

Et pourtant, tout avait bien commencé…

Les Loups ont pris le meilleur départ, en ouvrant le score, sur un essai de Calic (24e), décalé par Bouscayrol. En transformant et en ajoutant une pénalité, Rodriguez a permis à son équipe de mener 8-0 (30e). Les locaux ont ensuite réagi par Bey (33e) puis Llantia (38e), chacun auteur d'un essai, pour prendre l'avantage avant la pause (10-8). Et ne plus jamais le lâcher.
Dès la reprise, Sofiane Bitigri a décalé Julien Batlle côté gauche (14-8, 45e), pour donner un peu plus d'ampleur au score. Mais, grâce à une nouvelle pénalité de Rodriguez (56e), les Aveyronnais sont restés dans le coup. Jusqu'au tournant de la rencontre, l'essai de Maury (64e).

L'essai en fin de match de Renaud n'y a rien changé : Villefranche s'incline à Baho et rentre dans le rang, après son très bon début de saison.

Les Villefranchois ont subi, hier, leur deuxième revers de rang. Archive J.-L.B