ladepecheCe dimanche, les Loups Élite 2 devaient recevoir Salon-de-Provence XIII pour le compte des quarts de finale de la coupe Élite 2 challenge Aillières, au stade Henri-Lagarde.

Or les joueurs des Bouches-du-Rhône se sont vus contraints de jeter l'éponge, comme nous l'apprenons en dernière minute, compte tenu d'un trop faible effectif vu les nombreuses blessures pour cause de blessures…

Vainqueurs, dimanche dernier, d'Entraigues, les coéquipiers d'Émilien Gaillac vont tenter, ce dimanche, de se qualifier pour les demi-finales qui se joueront le week-end des 13 et 14 avril. Pour les joueurs de Salon, cette rencontre devait être la première de 2019 jouée à Henri-Lagarde et représenter pour eux une occasion de sauver une saison en dents de scie. Peine perdue, car force est de constater que les Provençaux connaissent quelques difficultés cette saison. Présentant un groupe très jeune, essentiellement issu du pôle espoirs, la formation des Bouches-du-Rhône se heurte à des adversaires plus aguerris et plus expérimentés. En championnat, si les visiteurs n'ont à leur actif qu'une seule victoire acquise à Toulon sur le score de 18 à 29, ils restent des adversaires à respecter. Handicapés par de nombreuses blessures, les Provençaux ont fait face à l'adversité avec obstination, notamment lors de leurs dernières rencontres, comme face à des pointures telles Baho XIII et Villegailhenc Aragon, les deux formations qui dominent le championnat Élite 2.

À l'opposé, les locaux engrangent depuis quelque temps des résultats encourageants et se retrouvent ainsi dans une bonne dynamique.

Ces quarts de finale devaient être l'occasion pour eux de s'affirmer davantage.

Les seniors Fédérale seront au repos ce week-end, alors que les féminines se rendront à Limoux. Du côté de l'école des jeunes, après la dotation de coupe-vent offerts par les établissements Lagarrigue et l'entreprise Jonathan Phalip, les plus jeunes iront à Lescure et Puygouzon. Les U15 joueront à Villefranche, alors que les U17 se rendront à Tonneins.

Des coupe-vent offerts par Jonathan Phalip et les établissements Lagarrigue à l'école des jeunes./ Photo DDM