ladepecheCe week-end, fini les bulles et les paillettes pour les joueurs seniors de Villefranche XIII Aveyron, c'est la reprise des championnats avec en Élite 2 un déplacement à Lyon-Villeurbanne. Pour les seniors Fédérale, c'est l'ouverture de la seconde phase du championnat Fédérale. Les joueurs de Paul Bramley se déplacent au stade Georges-Lyvet pour leur première rencontre 2019, une année que tous les supporteurs espèrent plus prolifique que 2018. Auteurs d'un début de saison bien en dessous des espérances, les Villefranchois galèrent quelque peu cette année, mais l'espoir demeure. Après les mois de novembre et décembre fort agités socialement, la préparation des Loups a été fortement impactée, la reprise est espérée plus sereine. Sans méconnaître les difficultés qui les attendent, les joueurs locaux vont se lancer dans la course à la qualification et cela commence par Lyon-Villeurbanne. Face à de tels adversaires, les Aveyronnais n'ont jamais été très à l'aise par le passé et gagner sera très difficile, d'autant que les Lyonnais jouent eux aussi gros. Les Villefranchois doivent s'attendre à une rude bataille.

Pour les seniors Fédérale, exit 2018, exit la première phase Fédérale et bonjour la deuxième phase avec un championnat Fédérale 2 qui débute ce dimanche, à Cahors. Pour les acteurs de chaque camp, ce sera la 4e rencontre de la saison après les 2 de championnat et, miracle du tirage de la Coupe de France, un match entre ces deux formations. Aussi, après ces trois rencontres, ce sont les Cadurciens qui mènent au score par 2 victoires à 1. Ce dimanche, nouveau match et nouveau défi ! Qui l'emportera ? Les Cadurciens auront l'avantage des pronostics. Au-delà de la rivalité entre Lotois et Aveyronnais, cette rencontre ouvre la route à la qualification des phases finales du championnat Fédérale 2 : un autre challenge que les adversaires du jour ont placé sur leurs tablettes. Pour les joueurs de Jérémy Fontaine, l'apprentissage est terminé, les choses sérieuses commencent.

La Dépêche du Midi

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2019/01/05/201901051517-full.jpg

Fédérale 2, les Loups se déplacent à Cahors XIII./ Photo DDM


Villefranche XIII à Lyon

Lyon-Villeurbanne XIII- Villefranche XIII Aveyron -Samedi 6 janvier, 16 heures, stade Georges-Lyvet. Arbitre : M. Crespo.

Lyon-Villeurbanne XIII : Halidi Hatubou, Melvin Hevbert Ahuerra, Mourad Ezzine, Nadjine Anchidine, El Had Halidi, Kamik Avedikian, Iliass Laachiri, Anthony Lopez, Said Ben Said-Hala, Mohamed Haddam, Tarek Jelali, Hatem Djerby, Sébastien Aguerra, Rida Sertani, Mohamed Elouali, Quentin Galais, Maxime Bousquet, Mehdi Bounad-Lamiral, Loïc Hortensia ; Colin Niez, Ahmed Zallagh, Othman Aoudi, Nathan Colin, Carlos Mendez Varel. Entraîneur : Sébastien Aguerra.

Classement : 7e (à égalité avec Entraigues), 14 points, 9 matchs. 4 victoires. 5 défaites. 7e attaque avec 198 points marqués. 8e défense avec 248 points encaissés.

Villefranche XIII Aveyron : Unaloto Lamelangi, Alex Magna, Émilien Gaillac, Julien Yèche, Loïc Taurin, Paul Portal, Alexandre Roux, Shann Brugel, Victor Cerezo, Robin Bessou, Anthony Sénézergues, Martin Gohon, Jérôme Fabre, Djamel Remok, Max Hakomani, Romain Teulade, Loyc Amans, Reynhold Kamilo, Yann Rodriguez, Rémi Lafon, Oliva Marfi Manuel, Gabriel Bouscayrol, Joris Hugounet. Entraîneurs : Paul Bramley, Bastien Dintilhac.

Classement : 9e, 7 matchs, 10 points.2 victoires à l’extérieur. 5 défaites : 3 à domicile, 2 à l’extérieur. 11e attaque avec 154 points marqués. 7e défense avec 189 points encaissés.

Après la trêve des confiseurs, le championnat Élite 2 retrouve les pelouses avec la 11e journée. Pour Villefranche XIII Aveyron, cette reprise se passera bien loin des terres rouergates puisque les Villefranchois iront se mesurer à Lyon-Villeurbanne. Cette rencontre verra s'affronter deux formations qui luttent afin de revenir dans le top 6, signification de qualification. Actuellement, Lyon-Villeurbanne se retrouve en 7e position à égalité avec Entraigues avec 14 points, alors que Villefranche XIII Aveyron est 9e avec 10 points. Sur leurs cinq derniers matchs, Rhodaniens et Rouergats ont chacun 2 victoires et 3 défaites, un parcours qui semble similaire a priori.
Mais pour les Villefranchois, la situation est bien différente car leurs 5 rencontres se sont jouées entre le 7 octobre et le 9 décembre avec une interruption de plus d'un mois en raison des événements sociaux. Pour Lyon-Villeurbanne, les rencontres se sont enchaînées, par contre, régulièrement. Cette différence de rythme risque de jouer un grand rôle pour l'issue de la rencontre. Lors de leur dernier déplacement à Ferrals, les joueurs de Paul Bramley ont cédé dans les dernières dix minutes. De plus, les Villefranchois sont dans l'incertitude totale, ce qui génère un manque de confiance. Avec une succession de blessures impressionnante, les Aveyronnais sont toujours à la recherche de leur équilibre. Par contre, du côté de Lyon-Villeurbanne, le contraste est saisissant. Auteurs d'un début de saison satisfaisant, les joueurs du cru croient dur en leur qualification. Récoltant le fruit d'un long travail en amont, les jeunes formés au club ont pris de l'assurance et rivalisent avec les meilleurs. Autour de joueurs expérimentés, tels Carlos Mendes Varela, Colin Niez ou Sébastien Aguerra, les Halidi Hatubou, Loïc Hortensia, Kamik Avedikian, Iliass Laachiri ou Anthony Lopez sont devenus des valeurs sûres de l'Élite 2. Face à un tel groupe, la jeunesse aveyronnaise aura fort à faire.

 
https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2019/01/05/201901051684-full.jpg
Difficile déplacement à Lyon-Villeurbanne pour Villefranche XIII Aveyron/DDM, A. D.