ladepecheCe dimanche, c'était jour de coupe pour les formations d'Élite 2 encore qualifiées avec les quarts de finale de la Coupe de France Élite 2, challenge Aillères. Pour ce nouveau tour, Villefranche XIII Aveyron recevait l'US Entraigues. En s'imposant par 38 à 6, les Villefranchois ont obtenu leur billet pour les demi-finales.

En recevant le quatrième du classement, les locaux se devaient d'aborder cette rencontre avec sérieux et détermination afin d'ôter aux Provençaux toutes chances de croire en la victoire. Et au terme de cette rencontre, on peut dire que le contrat a été rempli à 100 %. Attaquant dès les premiers instants de la partie, les Villefranchois ont pris très rapidement le score par un essai de Buttignol (4e). Ensuite, en véritables gestionnaires, ils ont engrangé des points sur deux pénalités pour mener par 10 à 0 au bout de vingt minutes. Durant la deuxième moitié de la première mi-temps, leur pressing a porté ses fruits puisqu'ils marqueront trois autres essais : Jake Steadman (24e et 37e) et Robin Bessou (31e). Ainsi, à la pause, le trou était fait avec un score de 26 à 0. La deuxième mi-temps verra le niveau de jeu baisser quelque peu. Les visiteurs, qui ne s'étaient pas déplacés au complet, ont retrouvé des couleurs. Sur plusieurs actions, le danger est arrivé sur la défense locale mais celle-ci n'a plié qu'une seule fois (68e). Quant aux joueurs de Yannick Buttignol, il leur suffisait de gérer. Ce qui fut fait avec deux nouveaux essais à la clé d'Émilien Gaillac et de Jérôme Fabre. Côté Entraigues, il était difficile de rivaliser avec autant d'absences. Le staff avait choisi de laisser au repos tous les joueurs ayant le moindre bobo. Pour eux, l'objectif principal est le match de barrage du championnat. Pour les Rouergats, ce match a permis également de donner du temps de jeu à certains en vue des échéances à venir.

Maintenant, place aux demi-finales de cette compétition avec la réception de Ferrals dimanche 15 avril, au stade Henri-Lagarde.

La Dépêche du Midi

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2018/04/10/201804101513-full.jpg

Émilien Gaillac, auteur d'un essai face à Entraigues./ Photo DDM