ladepecheDimanche 11 février, le championnat élite 2 reprend après une journée de rattrapage qui a vu Salon-de-Provence s'imposer face à Villeneuve-Minervois. Les joueurs élite 2 se déplacent à Carpentras, une rencontre difficile à négocier. Face aux Provençaux, les Villefranchois ont toujours quelques difficultés à s'imposer.

Rappelons que la saison dernière, les Carpentrassiens ont joué un mauvais tour aux locaux en s'imposant à Henri-Lagarde. Cette saison, lors du match aller, les Villefranchois s'étaient imposés par 40 à 16 face à une formation privée de joueurs clés. Depuis, tous les absents ont réintégré l'équipe et Carpentras a retrouvé des couleurs pour pointer à la cinquième place. C'est donc avec beaucoup de prudence que les Aveyronnais devront effectuer ce déplacement. Face à Salon-de-Provence, les joueurs de Yannick Buttignol se sont certes imposés mais ont parfois manqué de rigueur. Leurs adversaires du jour en avaient profité par deux fois pour revenir au score. Dimanche, à La Roseraie, rééditer une telle chose risque d'être fatal. Face à un groupe aguerri, la patience et la capacité à rester dans son rugby seront les éléments déterminants. Côté formation fédérale, le compteur de victoire dans cette deuxième phase s'est débloqué à Villefranche-d'Albi. Vainqueurs par 40 à 8 sur les terres tarnaises, les protégés de Jérémy Fontaine ont concrétisé tous leurs efforts faits depuis le début de saison. Après une première mi-temps équilibrée (4 à 12), les Aveyronnais se sont envolés au score. Dimanche, à Henri-Lagarde, il faudra rééditer la même prestation face aux banlieusards perpignanais, Toulouges XIII. Actuellement, les deux formations ont un parcours quais similaire ; toutes deux se sont inclinées face à Ille-sur-Têt et Pomas. Par contre, les Villefranchois se sont imposés face à Villefranche-d'Albi alors que les Catalans se sont inclinés face aux Tarnais. Rouergats et Catalans peuvent tous deux espérer la victoire, la motivation sera un élément déterminant.

La Dépêche du Midi.

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2018/02/10/201802101408-full.jpg


Un rude déplacement

RC Carpentras XIII - Villefranche XIII Aveyron Dimanche 11 février, stade de la Roseraie, à 15 heures.

RC Carpentras XIII : Grosson, Zivanovic, Bida, Darraz, Teboul, Santouhi, Rodriguez, Cazal, Pesic, Ganz, Delic, Comtat, Améhiou, Eladhari, Lenoir, Circiko, Pavoni. Entraîneurs : Jean-François Marin, Joros Cagnac.

Villefranche XIII Aveyron : Bastien Dintilhac, Unaloto Lamelangi, Alex Magna, Tibault Cousinié, émilien Gaillac, Julien Yèche, Loïc Taurin, Morgan Carensac, Paul Portal, Alexandre Roux, Shann Brugel, Victor Cerezo, Robin Bessou, Anthony Sénézergues, Gabriel Bouscayrol, Martin Gohon, Jérôme Fabre, Cédric Buttignol, Djamel Remok, Max Hakomani, Jake Steadman, Jarrod Brackenhofer, Romain Teulade. Entraîneurs : Yannick Buttignol, David Sénézergues.

Au repos ce week-end du 4 février, Villefranche XIII Aveyron retrouve le championnat élite 2 dimanche 11 février avec un déplacement à Carpentras pour le compte de la treizième journée. Vainqueurs lors de leurs deux dernières rencontres face à Villeneuve-Minervois et Salon-de-Provence, les deux promus, les Villefranchois vont changer de catégorie en allant affronter des Provençaux rompus aux joutes d’élite. Toutes les formations savent que s’imposer sur le terrain de La Roseraie est chose peu aisée. De plus, ce déplacement annonce un bloc de trois matchs très difficiles à négocier : après Carpentras, Baho et Villegailhenc-Aragon seront au menu des Aveyronnais. Pour les Villefranchois, cette suite de rencontres sera déterminante. Après un début de saison en dents de scie, les hommes du duo Jean-François Marin et Joris Cagnac sont dans une phase ascendante. À l’issue de leur dernière rencontre, Jean-François Marin déclarait : « Je ne peux qu’être ravi de la prestation de l’équipe. Lors des trois derniers matchs, nous avons gagné sans y mettre la manière. Là, ce n’est pas le cas. C’est plutôt encourageant pour la suite de notre championnat car d’autres matchs importants se dressent devant nous et il faudra y mettre autant d’intensité pour consolider notre place dans le top 5». Sur leurs cinq dernières rencontres, les Carpentrassiens ont empoché 4 victoires : 1 à Villeneuve-Minervois et 3 à domicile face à Lescure, Villeneuve-Minervois et Ferrals. Leur seule défaite concédée à Ferrals s’est soldée par le gain du point de bonus défensif. Ainsi, sur 15 points possibles, Carpentras a mis dans sa besace 13 points. Un résultat qui explique la cinquième place occupée par les Provençaux. Les Aveyronnais vont se heurter à un groupe très solidaire et qui se connaît parfaitement avec des joueurs expérimentés. Devant les charges des Casal, Ganz, Comtat et Elhaari font mal. La charnière Rodriguez-Santouhi peut lâcher les chevaux avec des joueurs tels Teboul, Grosson ou Darraz. Alors prudence.

Alain Dintilhac

http://ejournal.ladepeche.fr/epaper/xml_epaper/Aveyron/10_02_2018/pla_4576_Aveyron/xml_arts/106297973.jpg