ladepecheUne journée très rugby à XIII demain au stade Henri Lagarde, avec pas moins de trois rencontres : juniors, DN2 et Elite 2. Avec le traditionnel repas. Pour ce dimanche 22 octobre, Villefranche XIII Aveyron vous convie à un dimanche sportif plutôt particulier, un dimanche placé sous le signe du rugby XIII : du rugby XIII à gogo de 11 h 30 à 17 heures et plus.

Ce ne sont pas moins de trois équipes que Villefranche XIII Aveyron alignera en ce dimanche : à 11 h 30 les U19, à 13 h 30 la DN 2 et à 15 h 30 l'Élite 2 ! Et, bien entendu, le club vous propose afin de résister à l'intensité de trois rencontres de vous restaurer sous le chapiteau dès 12 heures (renseignements et réservations au 06 52 90 13 54). Les protégés de Christian Lautrette ouvriront donc le bal avec la réception d'Albi XIII, une formation qui joue les premiers rôles en juniors Élite. Aussi, pour les jeunes Villefranchois, là encore l'objectif sera d'engranger de l'expérience en s'appuyant sur la belle prestation fournie face à Cahors. À 13 h 30, place à la DN 2 qui recevra Aspet XIII. Cette formation visera, bien entendu, la victoire afin de conforter le résultat positif obtenu à Cahors. Ce dimanche, les Villefranchois recevront la formation d'Aspet, un club qui revient à la compétition. Bien que vaincus par Plaisance-du-Touch lors du premier round par 6 à 20, les joueurs d'Alain Arreou seront à prendre très au sérieux. À 15 h 30, place au choc Élite 2 avec la réception de Villegailhenc Aragon XIII. Invaincus à ce jour, les Audois confirment que cette saison, il faudra compter avec eux pour l'obtention du titre. Les ambitions affichées sont réelles et les réservistes de Limoux XIII se présentent bien comme l'ogre de l'Élite 2. Face à un tel défi, les locaux sont en pleine incertitude quant à l'effectif qui pourra être aligné. Revenus d'Entraigues avec pas moins de 6 blessés (Remok, Alexandre Roux, Yèche, Carensac, Cédric Buttignol, Bessou), les Loups espèrent le retour des Portal, Lamelangi, Teulade et Brugel. Quoi qu'il en soit, la partie va être rude et la lutte devant décisive avec des avants audois superpuissants. Les locaux devront puiser au plus profond d'eux-mêmes pour espérer la victoire.

La Dépêche du Midi

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2017/10/21/201710212189-full.jpg

Les juniors ouvrent un dimanche très rugby à XIII./ Photo DDM

 


Villefranche XIII Aveyron reçoit Villegailhenc

Villefranche XIII Aveyron - Villegailhenc/Aragon XIII

Dimanche 22 octobre, stade Henri-Lagarde, à 15 h 30.

Arbitre : M. Drizza.

Villefranche XIII Aveyron : Bastien Dintilhac, Unaloto Lamelangi, Alex Magna, Tibault Cousinié, émilien Gaillac, Julien Yèche, Loïc Taurin, Morgan Carensac, Paul Portal, Alexandre Roux, Shann Brugel, Victor Cerezo, Robin Bessou, Anthony Sénézergues, Gabriel Bouscayrol, Martin Gohon, Jérôme Fabre, Cédric Buttignol, Djamel Remok, Max Hakomani, Harry Pondekas, Jarrod Brackenhofer, Romain Teulade.

Villegailhenc/Aragon XIII : Renu Ludo, Ait Ouaret Leo, Makisi Saia, Anthony Delgado, Greg Mazard, Thomas Limongi, Valentin Marot, Greg Delarose, Quentin Nicol, Tely Pelo, Vincent Anderson, Tyrone Pau, Guillaume Reffle, Dorian Percheron, Kévin Tisseyre, Loïc Banquet, Denis Montero, Victor Monclus, Antoine Gau, Maxime Banquet, Benjamin Tiquet.

Juniors : Villefrnanche XIII Aveyron-Albi XIII, à 11 h 30.

DN2 : Villefranche XIII Aveyron-Aspet XIII, 13 h 30.

Pour la quatrième journée du championnat élite 2, l’affiche de ce dimanche s’annonce fort alléchante avec la réception au stade Henri-Lagarde de Villegailhenc/Aragon XIII, un club fort ambitieux. Si le club du Cabardès a vécu durant un certain temps dans l’ombre de la grande ASC, il entend bien cette saison grandir et devenir une référence en élite 2. Pour atteindre leur objectif, le quatuor aux commandes du VARL XIII, Ludovic Gambier, Didier Tiquet, Michel Rouanet et Jean Guilhem, s’en est donné les moyens avec un recrutement digne d’élite 1.

Ainsi, Ludovic Renu, les frères Banquet, Anthony Delgado et Saia Makisi, tous ex de l’AS Carcassonne, avec Thomas Limongi (ex-Lescure XIII) et Valentin Marot (ex-Villefranche XIII) ont rejoint l’effectif audois. Aussi, lors de leur première rencontre jouée, les Audois ont marqué les esprits en allant s’imposer sur le terrain de Baho ! Et quand on connaît la valeur de l’équipe catalane et la difficulté de s’imposer sur son terrain, nul ne doute de la pertinence des ambitions du VARL XIII. Il est vrai que pouvoir aligner de tels joueurs associés à des Guillaume Reffle, Vincent Anderson, Tyron Pau ou Teli Pelo est un luxe que beaucoup d’entraîneurs rêvent de posséder. D’ailleurs, il suffit de consulter le classement pour se faire une idée : 3 matchs, 3 victoires avec une différence de points marqués-encaissés de + 74.

C’est donc du solide qui arrivera ce dimanche sur la pelouse d’Henri-Lagarde, du solide avec un capital confiance élevé et l’envie de faire tomber le champion de France sur son herbe. Face à un tel défi, les joueurs de Yannick Buttignol seront dans l’obligation d’élever leur niveau de jeu et de franchir un palier. L’intensité du combat sera dure, notamment chez les avants. Il faudra stopper les charges de Tyron Pau, Teli Pelo et autres Banquet ainsi que la communication avec la charnière Marot-Limongi, sinon gare aux lignes arrière. Bien que champions, les Villefranchois seront des outsiders face à l’ogre audois.

Alain Dintilhac