ladepecheCe samedi, les Loups ont clôturé leurs rencontres qualificatives du championnat élite 2 en s'imposant face à Montpellier. Ils sont déjà assurés d'être dans le top 4, synonyme de match à la maison, soit pour les demi-finales, soit pour les barrages. Pour atteindre directement les demi-finales, les Villefranchois avaient besoin soit d'une victoire, soit du point du bonus défensif. Si l'objectif semblait tout à fait réalisable, il n'en reste pas moins qu'«il n'est jamais bon de vendre la peau de l'ours avoir de l'avoir tué».

Forts de cette maxime, les joueurs du duo Buttignol-Fontaine avaient préparé cette rencontre avec le plus grand sérieux et le plus grand respect de leurs adversaires. Privés de Romain Teulade, de Valentin Marot et de Charles Nies, les locaux allaient, bien entendu, faire confiance à la jeune garde locale. Ainsi, les Victor Cerezo, Martin Gohon, Alexandre Roux, Anthony Sénézergues et Shann Brugel ont pu engranger du temps de jeu avant les prochaines échéances. De plus, Paul Portal et Bastien Dintilhac retrouvaient également leur poste après la finale du challenge, finale qu'ils n'avaient pas jouée. À ce petit jeu de chaises musicales, émilien Gaillac devenait le 18e homme. Face à un adversaire qui n'avait plus rien à espérer côté classement, les joueurs locaux ont su faire preuve de beaucoup de sérieux. Ne négligeant rien, les Aveyronnais ont pris très rapidement la mesure de leurs hôtes. Sous les conseils de leur staff, ils ont travaillé en pensant aux échéances qui arrivent. Qualifiés directement pour les demi-finales, les Loups affronteront le vainqueur de la rencontre, LescureArthès-Ferrals, rencontre qui se déroulera dimanche prochain, à Lescure. C'est donc vers cet objectif que tous les regards se portent, quel que soit l'adversaire. Dès le début de la saison, les Tarnais et les gars des Corbières faisaient partie des favoris et ils sont au rendez-vous. Même si les Villefranchois auront l'avantage du terrain, le choc s'annonce difficile, normal quand on joue une demi-finale.

La Dépêche du Midi

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2017/05/10/201705101463-full.jpg

La jeune garde locale : Anthony Sénézergues et Victor Cerezo./Photo DDM.