ladepecheVillefranche XIII Aveyron 104- Montpellier XIII 6 - Samedi 6 mai, stade Henri-Lagarde. 18h - Mi-temps : 60 à 6. Arbitre : Fabien Ni.

Villefranche XIII Aveyron : Essais : 18 : Bernard Grégorius (5e, 17e) ; Paul Portal (9e, 11e, 21e) ; Pierre Cazes (13e) ; Shann Brugel (27e, 64e) ; Morgan Carensac (25e, 31e, 54e, 60e, 75e) ; Thibault Cousinié (35e) ; Victor Cerezo (44e) ; Martin Gohon (46e) ; Loïc Taurin (50e, 66e). Transformations : 16 : Morgan Carensac 15 ; Alexandre Roux 1.

Montpellier XIII : Essai : 1 : Kevin Level (3e). Transformation : 1 : Léo Touzin.

Villefranche XIII Aveyron : 1. Bernard Gregorius, 2. Paul Portal, 3. Adrien Jankowiak, 4. Hala Katoa, 5. Shann Brugel, 6. Anthony Sénézergues, 7. Morgan Carensac, 8. Unaloto Lamelangi, 9. Bastien Dintilhac (cap), 10. Julien Yeche, 11. Loïc Taurin, 12. Pierre Cazes, 13. Thibault-Cousinié, 14. Maxime Gohon, 15. Alexandre Roux, 16. Alex Magna ; 17. Victor Cerezo, ; 18. Émilien Gaillac. Entraîneurs : Yannick Buttignol, Jérémy Fontaine, Nicolas Maucuit.

Montpellier XIII : Benjamin, Roux, Léo Touzin, Guillaume Paquelier, Nicolas Nogues, Thierry Arcas, Patrice Grégoire, Feyyaz Ildirim, Anthony Paoli, Kevin Level, Fabin Simeoni, Josselin Guennec, Hugo Sune, Quentin Morlaàs, Nathan Icher, Alexis Diaz.

Ce week-end c’était journée de rattrapage pour l’Élite 2 avant les phases finales. Alors que Ferrals arrachait sa qualification dans les ultimes minutes face à Villegailhenc-Aragon XIII, Villefranche XIII Aveyron accueillait Montpellier pour une rencontre à Henri-Lagarde où seuls les locaux avaient un objectif. Pour les joueurs du duo Buttignol-Fontaine, la victoire ou le point de bonus défensif était synonyme de qualification directe pour une demi-finale à la maison. Par contre, pour Montpellier, le résultat n’avait aucune incidence quant à la suite de la saison : les Héraultais savaient que cette rencontre était la dernière de la saison. Et le match confirma très rapidement qu’entre les deux formations, la différence d’objectif était déterminante. Pourtant ce seront les hommes de Patrice Grégoire qui vont dès l’entame créer un peu la surprise en ouvrant le score. Profitant de la possession du ballon sur le coup d’envoi, les visiteurs vont pousser par deux fois les Villefranchois à leur redonner le ballon. Ces erreurs rouergates vont permettre aux Héraultais d’aplatir sous les poteaux dès la 3e minute. Mais très rapidement, les Aveyronnais vont se reprendre et faire parler leur supériorité. Avec des avants dominateurs dans chaque percussion, les hommes de Bastien Dintilhac vont laisser la voie libre à leurs lignes arrière. En première période, 10 essais ponctueront cette domination, contre 8 en seconde : une domination qui illustre parfaitement la différence des objectifs entre ces deux équipes. Durant toute la première mi-temps, les Villefranchois vont s’appliquer à réciter leurs gammes et à proposer un jeu très aéré. En seconde période, du temps de jeu va être donné à tous les jeunes issus de la formation locale en mettant au repos certains cadres. Ainsi les Alexandre Roux, Victor Cerezo, Shann Brugel, Maxime Gohon, Anthony Sénézergues, ont pu prendre leurs responsabilités et travailler en conséquence. Maintenant, place aux demi-finales le dimanche 23 mai à Villefranche.

Alain Dintilhac