ladepecheFinale challenge Aillères. Hier, à Toulouse, le club de Villefranche-de-Rouergue affrontait la formation de Baho et s'est incliné après un long combat

À Toulouse, au stade Struxiano, Baho bat Villefranche-de-Rouergue 34 à 29 (mi-temps : 16-13 pour Villefranche) - 500 spectateurs, arbitrage de M. Vergnes.

Pour Villefranche-de-Rouergue : 6 E Brugel (9e, 17e), Teulade (28e), Roux (69e), Grégorius (76e), Marot (79e) ; 1 T Marot (9e), 1 P Marot (26e).

Pour Baho : 6 E Guasch (14e), Reynier (21e), Mikkaoui (42e), Camblongue (62e), Dauliac (66e), Lazaro (72e) ; 4 T Reynier (14e et 21e, 66e, 72e), 2 D Pailles (2e, 79e).Villefranche-de-Rouergue : Grégorius, Brugel, Katoa, Jankowiak, Teulade, Marot, Carensac, Cousinié, Cazes, Taurin, Lanelangi, Nies, Yech, Roux, Magna, Gaillac, Cerezo.

Baho : Fonsillas, Belkiri, Vilanova, Dauliac, Payan, Pailles, Reynier, Martinez, Guach, Oliger, Brahimi, Camblongue, Margalet, Bretones, Mikkaoui, Lazaro, Carret.

Les pronostics donnaient le leader de la poule d'élite 2, Baho, favori de cette finale de challenge l'opposant à Villefranche-de-Rouergue. Cette analyse s'est vérifiée hier sur le stade toulousain de Struxiano, inondé de soleil avec une lourde chaleur mettant les organismes des joueurs à forte épreuve. Pour autant, les Aveyronnais ont produit une copie de qualité parsemée de quelques erreurs qui au fil de la rencontre a favorisé leur rival. Mais dans ce combat, les Loups n'ont jamais lâché et présenté une attitude généreuse comme l'illustrent les derniers essais de Grégorius et Marot alors que Baho menait à quelques minutes du terme du match. Mais il faudra surtout retenir que la victoire des Catalans a été longue à se dessiner, la faute à des joueurs de Villefranche concentrés et rugueux en défense. D'ailleurs, à la 60e minute de jeu, les deux formations se tenaient dans une égalité de 17 à 17 en ayant été l'une et l'autre solide dans le combat défensif.
On se doit d'ailleurs de mettre en avant la parfaite condition physique des Aveyronnais qui ont dans ce registre du jeu été d'une féroce opposition aux Catalans. Une information qui fera plaisir aux nombreux supporters des Loups à quelques semaines d'aborder les phases finales de l'élite 2. Et, hier, il n'y a pas eu que le domaine physique qui a été positif mais aussi toute l'animation offensive avec de nombreux essais à la clé pour une formation entreprenante de Villefranche qui a joué sa carte à fond. Pour autant, la décision s'est faite en fin de match en faveur des joueurs de Baho ayant su user leur rival aveyronnais qui au fil des minutes n'a pas été en mesure de maintenir la même intensité dans son rugby. La puissance des Catalans a néanmoins trouvé face à elle toute la générosité des Villefranchois, à l'image de cet essai de Roux se jetant dans les pieds d'un défenseur adverse pour relancer les Loups (21-27 à la 61e). Mais quelques minutes plus tard, sur un petit coup de pied à suivre, Lazaro aplatissait dans l'en-but villefranchois (72e). Le match tournait alors en faveur des joueurs de Baho malgré un groupe aveyronnais combatif jusqu'au bout. Ces derniers pourront regretter quelques phases de jeu où ils auraient pu aller à l'essai ou en éviter avec un peu plus de lucidité.
Mais quoi qu'il en soit, les Villefranchois ont fait le match plein que leurs supporters venus nombreux attendaient d'eux.

Stéphane Hurel

https://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2017/04/24/201704241060-full.jpg

Les joueurs de Villefranche-de-Rouergue ont marqué, hier, de nombreux essais à leur adversaire de Baho, supportés par de nombreux Aveyronnais venus à Toulouse suivre un match de rugby à XIII intense et de qualité./Photo DDM, Stéphane Hurel