ladepeche

 

 Pour la deuxième rencontre de la phase deux, les deux d'Élite 2 Albi et Villefranche XIII Aveyron se rencontrent sur le stade de Mazicou, samedi 14 février. Cette rencontre sera placée comme les années précédentes sous le signe du derby, un derby qui attire chaque saison de nombreux supporters. Cette rencontre entre le premier de la poule est Albi et le second de la poule ouest Villefranche sera également déterminante pour les phases finales : deux raisons pour motiver les joueurs.

En jouant sur leur terrain fétiche, nul doute que les locaux entreront avec une détermination à toute épreuve, d'autant qu'ils seront tout naturellement favoris. En présentant un groupe qui allie avec bonheur expérience et jeunesse, les Albigeois ont réalisé une première phase plus conquérante que les Villefranchois.

Terminant premiers de la poule est, les Tarnais ont pu faire tourner leur effectif et intégrer de jeunes juniors en vue de cette deuxième phase. Avec des joueurs comme Lamelangi, Gatumel, Araye, Oumansouri, les Albigeois peuvent tout à loisir user la défense adverse avant de lancer les lignes arrière où les Deburgraeve et Dumont se sont particulièrement illustrés. Le capitaine totalise 8 essais et occupe la seconde place de marqueur de la poule est, alors que le second en comptabilise 6 pour intégrer le top 10 avec ses coéquipiers Oumansouri et Djémai. Côté buteur, le jeune Ousty a su prendre ses responsabilités et s'affirmer comme tel. Les Villefranchois vont donc affronter un bloc homogène et bien équilibré, pour eux la gageure sera de troubler le jeu proposé par les Albigeois. Pour cette rencontre, l'équipe présentée ne devrait pas connaître de grands changements par rapport à celle qui a affronté Palau. On devrait retrouver devant les joueurs cadres, tels Denman, Dintilhac, Roux, Fauonuku, et derrière les Young, Burgess, auront la lourde tâche d'animer le jeu pour des lignes arrière où Harraoui est incertain.

La Dépêche du Midi

Difficile déplacement à Albi pour les Villefranchois./Photo DDM.