Nicolas Maucuit, préparateur physique et agent de développement du club est intervenu dans différentes structures afin présenter l'aspect social du club et de faire découvrir le rugby à XIII. Voici deux exemples de son travail.

Après avoir fait une petite pause d’un bon mois, le club sous la houlette de Nicolas Maucuit a repris ses interventions auprès des résidents du foyer de la Borie de Graves.

Ainsi, le rendez-vous était fixé tous les mercredis matin pendant une heure et demie au stade ou dans la salle polyvalente du foyer suivant le temps. Via ces ateliers, les résidents en situation de handicap ont la possibilité de participer à des sessions autour du rugby.
Au travers de ces ateliers le club recherche, en collaboration avec les éducateurs du foyer, à participer à l'épanouissement des résidents en leur proposant une activité nouvelle. Des ateliers ludiques sont créés cherchant à améliorer la motricité, la coordination, l’équilibre et l’habileté gestuelle, tout en contribuant au développement de l’autonomie de ces personnes.  La réalisation du tenu est d’ailleurs un très bon exercice d’équilibre !

L’objectif est également centré sur des aspects sociaux-psychologiques comme le développement de l’estime de soi, la participation à des activités de groupe favorisant les échanges et l’esprit d’équipe. Enfin, chaque dimanche où les matches avaient lieu à Villefranche, les résidents étaient invités à venir suivre la rencontre au stade, leur permettant de découvrir la pratique du rugby à 13.

 

 



Chaque année scolaire, le club se rend dans les écoles du villefranchois pour faire découvrir la pratique du rugby à 13. Petit zoom sur l’école de Villeneuve où plus d’une centaine d’élèves a participé à l’activité rugby à 13, sous l’encadrement de Nicolas Maucuit.

Pour les plus grands les séances ont évolué pour se rapprocher petit à petit du rugby, d’abord avec un travail de prise en main du ballon ovale, puis de déplacement avant d’intégrer petit à petit, passes, situations d’évitements et contact (dans les boucliers bien sûr !). Pour les plus petits, Nicolas a mis en place des ateliers plus axés sur la motricité, tout en intégrant la manipulation du ballon. Cela ne les pas empêcher en fin de cycle de s’essayer au contact dans les boucliers pour les « grands petits »

Pour concrétiser ces interventions, le club a été invité par l’école de Villeneuve, juste avant les vacances, à prendre part au Jury des écoliers. Ainsi, durant une journée, Nicolas a participé à des activités sportives et culturelles. Ce sont donc près de 200 enfants des écoles de Villeneuve et de Maleville, qui à tour de rôle se sont essayés sur 3 ateliers de rugby, tout au long de la journée.