Affichages : 331

On ne peut faire sans eux et on ne les remerciera jamais assez ! Ils répondent toujours présents et sont force de proposition et c’est aussi grâce à eux que nous en sommes arrivés là. Ils sont là de bonne heure et toujours les derniers à partir. On ne les arrête jamais, ils sont toujours prêts à travailler en rigolant et cette ambiance là ce n’est pas partout qu’on pourra la trouver !
Pour cette quatrième présentation, le tirage au sort a désigné Régine Dien.

Peux-tu te présenter aux supporters de Villefranche XIII-Aveyron ?
J'ai 61 ans, je suis retraitée du secteur bancaire. J'ai une fille Sophie qui, dès qu'elle le peut, s'investit également pour le Club.

Comment s'est fait ton premier contact avec le Club ?
Enfant, il m'arrivait d'aller voir des matches, quand mes oncles revenaient de Paris pour quelques jours et mon frère cadet a joué en scolaire avec St Jo. Il avait comme profs de gym Bernard Cayssials ou André Andurand. Je suis le Club depuis les années 69-70. A l'époque j'étais "fan" de Pierrot Bonnefont, Dédé Giraudeau et Erik Blanck.

Depuis quand es-tu bénévole pour Villefranche XIII-Aveyron ?
J'ai commencé le bénévolat, par l'intermédiaire de Dédé Amans lors de la saison 83-84, pour le Club mai aussi pour l'Ecole de Rugby jusqu'en 95. J'ai dû interrompre mes activités pendant quelques années, pour des raisons familiales et professionnelles, avant de revenir, ça me manquait trop...

Quel est ton rôle au sein du Club ?
Depuis 2 ans, étant plus disponible, je m'occupe, entre autre, des licences et d'un peu de secrétariat. Je fais également partie de la commission des Festivités et de l'Amicale Treiziste Villefranchoise.

Peux-tu partager tes meilleurs et moins bons souvenirs ?
Les bons souvenirs il y en a beaucoup. Le titre de 1992 je l'ai vécu de l'intérieur, au plus près des joueurs. Il y avait une super ambiance entre joueurs et dirigeants. Le voyage en Australie, en 1989, avec l'Ecole de Rugby, inoubliable!! Les 3èmes mi-temps, on se retrouvait souvent à plus de 50 pour manger après les matches, fabuleux!! Les échanges avec les clubs anglais...
Les moins bons, c'est surtout la disparition d'Henri Viguier en 86. Un véritable cataclysme pour moi, pour le Club et également pour tout le villefranchois. C'était un gars génial.

Après le départ de Paul Bramley, comment vois-tu cette fin de saison ?
- Le départ de Paul a été une énorme surprise pour moi. Mais j'espère que les joueurs seront solidaires jusqu'à la fin. Les Présidents ont demandé à Christian Lautrette de se joindre à Bastien Dintilhac et Jérémie Fontaine. On le connait bien au Club, il a entraîné les équipes de jeunes et a eu de très bons résultats. Je lui fais confiance et je suis sûre que tout le groupe, joueurs et entraîneurs, feront le maximum pour terminer cette saison qui ne nous aura rien épargné.

Enfin nous te laissons le mot de la fin pour conclure cette interview.
J'aimerai que de nouvelles personnes se joignent à nous, comme bénévoles. Nous sommes une équipe de copains, c'est une deuxième famille. On passe de très bons moments et je souhaite que le Rugby à XIII perdure à Villefranche. Je voudrais aussi en profiter pour remercier tous les partenaires, sponsors etc, qui nous soutiennent au fil des saisons, Sans eux, il n'y aurait plus de Club. Merci à eux.

Sophie et Maman Régine