"La mémoire du club" (même s'il n'aimait pas trop cette expression) nous a quitté. Jean-Pierre Souyri avait 81 ans. 

Dès les années 60 il entre au bureau du club et prend en charge la partie recrutement. Les relations avec la presse, les relations avec l'extérieur ou encore la publicité sont des commissions auxquelles également il participe et ce jusqu'au milieu des années 80.

Cet "amoureux fou" du rugby à XIII, reconnaissable à sa fine moustache, qui n'habite pourtant pas Villefranche (mais Livinhac-le-Haut pas très loin de Decazeville...), va suivre toute l'épopée du club dès sa création. Il va d'ailleurs collectionner des centaines de photos et des milliers d'articles qu'il va classer scrupuleusement par saison dans des chemises individuelles.

Toutes ces sources et sa mémoire "d'éléphant" concernant tous les matches des "rouge et bleu" auxquels il a assisté ainsi que ses souvenirs de dirigeant, vont lui permettre à l'occasion du cinquantenaire du club, en l'an 2000, d'écrire le livre "Un demi-siècle de rugby à XIII à Villefranche de Rouergue".

En décembre 1995, il est à l'origine de la création de "l'Amicale Treiziste Villefranchoise"  dont l'action ne se limite pas à de simples retrouvailles entre glorieux anciens mais à servir la cause treiziste en général et celle de Villefranche XIII en particulier. Il en prendra la co-présidence avec Alain Vidal.

Il ne comprenait pas pourquoi ce rugby que les australiens appellent "The Greatest Game of All" n'était pas plus reconnu dans l'hexagone et n'était pas diffusé sur la télévision publique contrairement à d'autres...

Fatigué par les dialyses, il n'avait plus assisté, à son grand regret, à un rassemblement des "anciens" ou encore à un match depuis trois ans. Avec sa femme Nicole, il s'était pourtant fixé comme objectif de revenir à Henri-Lagarde avec les beaux jours.

Dans ces moments difficiles, l'Amicale Treiziste Villefranchoise et Villefranche XIII-Aveyron adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille et amis.

La cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 2 mars 2015, à 14 h 30, en l’église de Livinhac-le-Haut, suivie de l’inhumation. Un registre à signatures sera mis à la disposition de l’assistance.

Un dernier hommage peut lui être rendu à la Chambre Funéraire de Decazeville, le dimanche 1er mars 2015, de 15 à 17 heures, en présence de la famille.

Jean-Pierre Souyri, président de l'Amicale, à droite remettant un chèque au président de l'école de rugby.

Jean-Pierre au milieu avec la génération "champions 1962"

Jean-Pierre en pleine discussion lors d'un repas d'avant-match

Jean-Pierre avec le micro avant de remettre une récompense à Michel Grégory.