ladepeche

    XIII. Elite 2.

Lyon 48-Villefranche XIII Aveyron 16 (Mi-temps : 20 à 6)

Lyon: 9 essais de Rodriguez (13e, 34e), Lankri (27e, 58e), Bertrand (30 , 47 ), Dibloc (55e), Lortensia (60e); Hechiche (70e); 6 transformations de Rodriguez.

Villefranche XIII Aveyron : 3 essais d’Elkalouki (5e), Étienne Valette (67e), Boulhami (75e); 2 transformations de Roux.

Villefranche XIII : Kriouache, Lacombe, Cunha, Sylvain Valette, Andissac, Dintilhac, Boulhami, Russery, El Kalouki, Tarayre, Melou, Embarek, Roux, Fleuret, Étienne Valette, Déléris, Amirault.

Pour Villefranche XIII Aveyron, les dimanches se suivent et se ressemblent avec une infirmerie ô combien garnie.

À tous les absents du match contre Baho, se sont ajoutées les absences pour blessures de Bosc et de Vachal.

 

Aussi, la composition de l’équipe a dû être à nouveau chamboulée. Ainsi, El Kalouki a glissé au talonnage, Dintilhac a dû évoluer à l’ouverture, Kriouache a suppléé Vachal à l’arrière et Andissac est resté «exilé » à l’aile. Par contre, face aux Villefranchois, les Lyonnais bénéficiaient de la rentrée de six joueurs mis au repos dimanche dernier face à Lescure. En faisant « l’impasse » sur ce match, les Gones voulaient mettre toutes leurs chances de leur côté dans cette rencontre face aux Aveyronnais. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce pari a payé : en empochant les trois points de la victoire, ils ont quasiment gagné leur place pour les phases finales.
Débutant fort bien le match, les Villefranchois vont durant la première moitié de la première mitemps pratiquer un bon rugby mais peu à peu, ils accumuleront des fautes qui replacent à chaque fois leurs adversaires dans le sens de l’essai. Ceux-ci font payer cash ces erreurs en faisant grimper le score (27e, 30e, 34e).

À la reprise, bis repetita, les Rhodaniens profitent des largesses villefranchoises pour faire le trou en dix minutes (47e, 55e, 58e, 60e). Les Loups réagissent et tiennent tête aux locaux durant les vingt dernières minutes, Étienne Valette et Boulhami marquent mais les Lyonnais tiennent leur victoire. Encore une fois, les Loups succombent à leur inconstance dans le jeu.

Alain Dintilhac