12-11-2023 15:00

Statistiques du joueur

Qté Evènement Heure
HIGGINS Luke 1 Essai 7'
AFFLICK Jacob 1 Essai 38'
AFFLICK Jacob 1 Essai 50'
UGAIA Nickson 1 Essai 58'
PALLARES Romain 1 Essai 45'
GRUPPI Enzo 1 Essai 66'
GRUPPI Enzo 1 Essai 70'
DURAND Anthony 6 Transformation
Heure Evènement Qté

ladepecheVillefranche 40-6 Ille-sur-Têt - Stade Henri-Lagarde - Mi-temps : 12-6 - Arbitre : M. Peyre.
Villefranche : 7 essais Higgins (3e), Afflick (38e,50e), Pallares (45e), Ugaia (58e), Gruppi (66e,70e), 6 transformations Durand (3e,38e,45e,50e,58e,66e).
Ille-sur-Têt : 1 essai Jampy (13e),1 transformation Devoyon.
Cartons jaunes Villefranche : Carivenc (63e). Ille-sur-Têt : Laffi (63e). Carton rouge Ille-sur-Têt :Valero (63e).
L'équipe de Villefranche : Afflick, Gruppi, Durand, L. Lafon, Sebea, Carivenc, Pallares (cap), Yèche, Bristow, Higgins, Ginestet, Ugaia, Roux. Puis : Nikolic, Boscolo, Gohon, Sournac.

C’était le choc de début de saison et hier les Loups ont confirmé leur statut de patrons de l’élite 2.

Cela n’efface évidemment en rien la cicatrice laissée le 21 mai dernier par cette finale d’accession à l’Élite 1 perdue 25-18 à Pamiers. Mais le large succès 40-6 des Aveyronnais hier après-midi devant leur nombreux public face à leurs bourreaux d’alors, les Catalans d’Ille-sur-Têt, a tout aussi évidemment un succulent goût de petite revanche. Surtout, il montre également que la donne a peut-être changé et que, cette fois, Villefranche est au niveau proposé par ceux qui, malgré leur succès ariégeois, n’ont pu monter à l’échelon du dessus pour des raisons financières. Même un ton en dessus, en tout cas hier. Dès la 3e, c’est la recrue australienne Higgins qui venait ainsi conclure une des premières attaques rouergates. Comme réponse du berger à la bergère, Jampy allait scorer, Devoyon transformer. Le quart d’heure de jeu se profilait, les deux formations étaient à égalité, 6-6. Dès lors, les deux opposants mettaient en place leurs défenses et les belles chaînes d’attaque se faisaient plus rares. Mais, comme un symbole d’une donne changée, c’était Afflick, encore une recrue australienne de l’été, qui, deux minutes avant la corne, débloquait à nouveau le tableau d’affichage par un essai tout en puissance. Durand transformait pour la deuxième fois. À la pause, Villefranche était devant, mais tout restait à faire. Le choc entre les deux dernières équipes encore invaincues d’Élite 2 tenait ses promesses.

Une altercation éclate, nez cassé pour Carivenc
Au retour des vestiaires, les Aveyronnais prenaient alors leur destin en mains. À la 45e, Pallares, qui avait vu une faille dans la défense catalane, allait à dame et Durand transformait. Cinq minutes après, Afflick, presque constamment intercalé dans les trois quarts, allait doubler son score personnel. Durand transformant encore : le tableau affichait alors 24 – 6. Moins de 10 minutes passaient et Ugaia, avec sa puissance et sa volonté, passait la ligne d’en but, Durand étant encore au rendez-vous des deux points supplémentaires. Une domination locale coupée ensuite, au moins de manière ponctuelle, par une altercation éclatant entre le Villefranchois Carivenc et l’Illois Valero. Les coups pleuvaient avec pour bilan un nez cassé (et un carton jaune) à Carivenc ; et un carton rouge pour Valero, son acolyte Laffi écopant lui d’un jaune. Pas de quoi faire ralentir les Rouergats, en supériorité numérique donc ; mais, au contraire, les pousser à appuyer encore et faire enfler le score. Ainsi, à la reprise du jeu, le capitaine Pallares réussissait à passer le ballon à deux reprises à son ailier Gruppi, lequel ne manquait alors pas d’aplatir en terre promise pour clore ce chapitre ; avant la revanche du match retour, et pourquoi pas une belle au printemps au moment des matches couperets.
Nous n’en sommes évidemment pas encore là. Mais la pierre posée hier par Villefranche reste significative. « Ce match confirme notre bon début de saison, a ainsi réagi le coach des Loups David Collado, avant de se montrer prudent : Mais ce ne sera pas facile dimanche prochain avec la réception de Lescure (6e sur 9).

commentaires